Comment assurer son vehicule professionnel ?

par Avr 25, 2022Droit/Juridique, Gestion

Dans la vie, un véhicule peut-être vital pour l’emploi d’une personne. De nombreux Français sont intrinsèquement liés à un véhicule pour pratiquer leur activité. Parfois ils possèdent le véhicule ou parfois le véhicule est possédé par une entreprise. Si vous être indépendant, vous pouvez souscrire une assurance automobile professionnelle pour votre véhicule. Tout d’abord, sachez que l’assurance d’un véhicule est obligatoire, sous peine de condamnation pénale. Vous pouvez aussi tout simplement vérifier la présence d’une vignette à jour, souvent collé sur un coin du pare-brise. Une assurance automobile professionnelle couvre généralement plusieurs véhicules, pour les grandes entreprises, elles peuvent couvrir l’ensemble de la flotte automobile. Retrouvez plus d’infos sur https://www.mma.fr/assurance-auto.html.

A qui s’adresse l’assurance automobile professionnelle ?

Pour bénéficier d’une assurance auto professionnelle, il faut comme vu précédemment que le véhicule soit d’usage professionnel. Vous êtes concerné en cas d’emploi en tant que microentreprise, profession libérale ou salarié indépendant. Plus précisément, on retrouve ce type d’assurance chez les chauffeurs routiers, les taxis ou les professions publiques comme la police et les pompiers. De même, si votre véhicule est utilisé à des fins professionnelles, vous devez obligatoirement le signaler à votre assureur. Si vous ne faites pas cette démarche, l’assureur peut se retourner contre vous et refuser toute indemnisation en cas de sinistre pendant votre temps de travail. Cela peut aller plus loin et devenir une fausse déclaration à l’assurance qui peut entraîner :

  • le non-remboursement d’un sinistre
  • le remboursement par l’assuré de tous les sinistres depuis une période de deux ans
  • toutes indemnités ou primes reçus sont bloquées et récupérées par l’assurance
  • l’assuré rejoint le registre AGIRA qui fiche les mauvais assurés
  • une peine de 5 ans d’emprisonnement et 350 000 € d’amendes dans les cas les plus graves

Oublier de déclarer un paramètre à son assurance peut être volontaire ou non. Dans un cas non volontaire, la sanction est moindre et la règle proportionnelle de prime s’applique.

Les avantages de l’assurance automobile professionnelle 

Comme pour une assurance automobile habituelle, l’assurance automobile professionnelle est sujette à plusieurs forfaits. La formule la plus basique couvre les dommages aux tiers avec votre véhicule (mais pas ceux de votre véhicule) et prend en charge les dommages subis par un autre usager. Évidemment, cette formule étant la plus minime, elle est considérée comme obligatoire pour toute utilisation d’un véhicule professionnellement. Vous pouvez ensuite étendre les prestations pour garantir les dommages subis par le véhicule. Vous pouvez également ajouter la couverture pour vol ou la destruction de votre voiture.

Il est évidemment indispensable de vous protéger en cas de sinistre. Vous pouvez être indemnisé en cas de blessures ou handicaps subis, ainsi que la suspension ou la perte de votre activité professionnelle. La protection juridique est à prendre en compte si vous rencontrez un différend juridique avec une autre personne. L’assurance peut alors prendre en charge les frais de poursuite judiciaire, qui peuvent être élevés.

La prise en charge de votre véhicule en cas de panne est essentielle. Elle vous permettra d’être aidé par une dépanneuse et remorqué au garage. Un véhicule de substitution peut même vous être proposé pour continuer votre activité sereinement pendant les réparations.

En cas de transport de marchandises, il peut être intéressant de protéger vos ressources. Cela s’étend également aux personnes qui peuvent être transportées comme pour le cas d’un taxi par exemple.

Les facteurs influençant le prix de l’assurance automobile 

La valeur de l’assurance automobile souscrite va dépendre de plusieurs éléments à prendre en compte. Le nombre de conducteurs en premier lieu, plus il y a de conducteurs potentiels sur le même véhicule, plus la couverture est grande. Plus le nombre de véhicules à couvrir est important, plus le prix sera conséquent. Cette question budgétaire est primordiale lors de la gestion d’une flotte automobile. Il est souvent possible de négocier avec un même organisme d’assurance pour assurer tous les véhicules à la même enseigne et faire des économies d’échelle. La même question se pose pour le modèle du véhicule à couvrir. Si le véhicule semble vieux, il risque de tomber en panne plus souvent et de nécessiter des pièces de rechange plus onéreuses. Il est donc important de chercher à moderniser son véhicule, voire de passer à des modèles électriques ou hybrides pour faire également des économies d’énergie. Les assurances valorisent les voitures qui polluent peu et prennent soin de l’environnement, ce qui peut vous offrir un avantage par rapport au prix. Comme vu précédemment, le nombre de prestations choisies pour vous couvrir augmenteront le tarif de l’assurance. L’assurance prend en considération les distances parcourues avec votre véhicule ainsi que le lieu principal de circulation. En effet, rouler en ville ou en campagne propose une expérience et des risques bien différents. Vous pouvez utiliser les nombreux comparateurs de prix sur le net, ainsi que consulter les avis des clients pour vous faire une idée.