ALES AUDACE

vendredi 25 novembre 2016

l'innovation made in Cévennes, le 14/12 à Alès

Vu dans La Lettre M : 

Alès Agglomération organise le 14/12 la 5ème édition d’Alès Audace. 500 personnes sont attendues à partir de 18h30 à l’espace Cazot. Sur 185 dossiers retirés, 101 projets ont été candidats - 85 % en provenance du département, 5 % hors région. Un candidat sur quatre est demandeur d’emploi. Portrait type du candidat : 40 ans d’âge moyen. L’édition 2016 propose 130 k€ de dotations. Trois catégories : porteurs de projets, jeunes entrepreneurs (moins de 3 ans d’existence), entrepreneurs (plus de 3 ans d’existence). Depuis 2012, 30 projets ont été récompensés, pour 370 k€ de dotations.

Nouveauté cette année : le vote du public, « pour mobiliser la population. Il faut sortir de ce cadre restreint, et consulter est aussi une façon de communiquer… », glisse, le 24/11 devant la presse, Max Roustan, maire d’Alès et président d’Alès Agglomération. Ce vote du public a lieu du 28/11 au 11/12. Les 18 finalistes présentent leur projet sous la forme d’un pitch vidéo : cf. www.ales-audace.fr
Le projet recevant le plus de votes recevra le prix spécial du public d’une valeur de 5.000 €. 

Parrain de cette édition : Mohed Altrad (groupe Altrad, Montpellier) , « un groupe qui n’a jamais perdu un centime depuis sa création, qui est ancré dans le territoire, connu au niveau international, et dont le groupe dégage 300 M€ de résultat net par an », précise Jalil Benabdillah (SD Tech, LeadeR et vice-président d’Alès Agglomération).

Pour l’édition 2017, Jalil Benabdillah affirme deux objectifs :
« - Faire participer les grands groupes du territoire, qui ont eux aussi des projets innovants. Ils n’ont pas besoin de dotations bien sûr, mais souhaitent pouvoir valoriser leurs innovations.
- Garantir un suivi direct des projets primés, en impliquant directement des financeurs – Bpifrance, fonds d’investissement et d’amorçage régionaux, banques… 
»

Parmi les finalistes*, beaucoup ne sont pas dans le numérique, « ce qui distingue l’innovation d’Alès par rapport à celle des métropoles », relève J.Benabdillah.

* Ergosanté Technologie (exosquelette léger, réduisant la pénibilité au travail pour la manutention), Belesa (cosmétiques naturels made in Cévennes), Majordome (logiciel de gestion pour les métiers de bouche), Cooxy (plancha électrique à usage collectif, connectée à une application smartphone), Handy’Up (système de surélévation pour personne à mobilité réduite), Dippam (construction d’une distillerie itinérante pour plantes à parfum aromatique et médicinales), Sémillan (construction de germoirs), Ethoc (création d’un kit curiste : les bienfaits d’une cure thermale à domicile), Alcimex (transformation de minéraux naturels pour en faire des produits high tech), L’accent (gamme de maquillage-soin à base de principes actifs issus de la châtaigne), Le Fût Inox (procédé innovant pour l’élevage des vins : le fût en inox)…

Hubert Vialatte / vialatte@lalettrem.net

ACCÈS MEMBRES