ENKO, reçoit le CES Innovation Awards 2016 Pour sa chaussure de running “qui donne des ailes”

mercredi 18 novembre 2015

Accompagnée par la structure CREAUDE, ENKO, a créé une chaussure dotée d’un dispositif mécanique unique au monde.

La course à pied de loisir est un phénomène mondial. 110 millions de personnes la pratiquent, un chiffre qui augmente de 5% par an depuis dix ans. ENKO a créé une chaussure dotée d’un dispositif mécanique unique au monde, permettant de s’adapter au poids du coureur, de limiter les impacts de la course pour les articulations et de restituer au coureur l’énergie du choc au sol en puissance de propulsion. ENKO élimine les désagréments (douleurs, mauvaises postures dues à l’usure des semelles classiques), augmente les performances et prolonge le plaisir de courir ! Une application mobile est à l’étude permettant au coureur de monitorer ses gains d’énergie…

 

Les CES Innovation Awards ont distingué le 10 novembre à New-York cette chaussure « qui donne des ailes » parmi plus de 3.000 candidats, en faisant d’elle, une des 30 meilleures startups au niveau mondial. ENKO exposera au CES de Las Vegas du 6 au 9 janvier prochains au sein de l’Eureka Park, le pôle startups du CES 2016.

 

 

ENKO, propose des chaussures de running révolutionnaires uniques au monde. Elles protègent l’organisme par leur système d’amorti exceptionnel, elles emmagasinent et renvoient l'énergie comme aucune autre chaussure ne peut le faire aujourd’hui. Ce sont les seules running au monde qui s’adaptent au poids de l’utilisateur. L’objectif d’ENKO est de protéger la santé des coureurs. La semelle brevetée s’adapte à tout type de foulée : neutre, pronateur, supinateur. D'un clic, le coureur passe de la position marche à la position course. La position marche permet de porter les chaussures ENKO en toutes circonstances. En position course, ENKO se transforme en running aux performances exceptionnelles.

 

La Chaussure ENKO préserve le capital santé tout en améliorant les performances du coureur de loisirs. Actuellement comparée aux autres running du marché par les chercheurs du CTC (Centre Technique de la Chaussure), ENKO présente un profil très prometteur, elle va faire l’objet d’une étude de l’équipe de biomécanique de l’Université de Savoie (Pr SAMOZZINO). Le dispositif qui équipe la chaussure a été breveté sur 3 continents (Asie, Amérique et Europe). ENKO apporte un amorti actif sur 20 mm et s’adapte au poids de l’utilisateur grâce à ses amortisseurs. Les semelles des running classiques, ont un amorti actif sur seulement 2 à 3 mm, et elles ne s’adaptent pas au poids du coureur et sont usées pour certaines, à partir de 400km. Ses ressorts ont une durée d’utilisation garantie de plus d’un million de cycles (environ 2 000km), l’amorti ne se dégradera  jamais, contrairement aux  chaussures de courses traditionnelles. L’ensemble de ces qualités spécifiques permet de limiter les effets négatifs d’une pratique sportive de loisirs : douleurs, crampes, déchirures ligamentaires, entorses, usure articulaire, micro-fractures… ENKO est réservée aux coureurs de loisirs sur route, piste, sentiers, ou terrains durs, elle n’est pas encore adaptée à la pratique du trail.

 

Le marché d’ENKO

La France compte 8,5 millions de pratiquants du running, dont 84% ont une pratique « loisirs ». Dans le monde, ils sont 110 millions, un chiffre qui augmente de 5% de façon continue depuis dix ans. Le running est le sport « grand public » par excellence. Les brevets d’ENKO ont été valorisés à 600.000€, la marque a levé 96.000€ lors d’une campagne de crowdfunding (contre 50.000 visés) et compte plus de 136.000 fans sur sa page Facebook. Le succès a déjà commencé, ENKO produit dans son atelier du Lauraguais 15 paires de chaussures par jour, vendues dans 51 pays à ce jour via Internet au prix moyen de 349 €.

 

Le mot du CEO

« J’ai passé 30 ans dans l’ingénierie aéronautique avant de créer ENKO. Les questions de dynamique et de performance, c’était mon quotidien. J’ai toujours été passionné de course à pied. Le running, est sans doute le sport qui fait le plus de bien aux plus de personnes dans le monde… Mais il n’existait aucune proposition pour récupérer et utiliser l’énergie cinétique du choc au sol, du gaspillage… Pendant douze ans, j’ai réfléchis aux moyens de créer des chaussures relevant ce défi physique tout en étant utilisables au quotidien. C’était moins évident que je ne l’aurais pensé mais c’était formidable de créer de l’innovation à chaque pas, ce qui explique le nombre de brevets déposés autour d’ENKO. Ne venant pas du Numérique, je suis d’autant plus fier de recevoir l’Innovation Awards du CES 2016, qui valide la dimension radicalement innovante de notre chaussure mais nous met aussi sur la piste d’outils numériques permettant de monitorer le coureur qui désormais « a des ailes »… »

Christian Freschi, fondateur d’ENKO

 

Les CES Innovation Awards ont récompensé l’an dernier 300 innovations réparties en 28 catégories thématiques. Parmi elles, 30 seulement étaient portées par des startups, dont 4 étaient françaises. 

 

 

ACCÈS MEMBRES