LR SET, le véritable poids économique du sport en région

mercredi 15 octobre 2014

Dirigée par Catherine BERGER, la structure d'accompagnement LR SET permettra d’affiner la stratégie des clubs, mais aussi de leurs partenaires institutionnels et sportifs, dans le sens d’un investissement mieux ciblée.

Vu dans Objectif LR - La Tribune :

<section>Pour la première fois en Languedoc-Roussillon, une étude sur l’impact économique du sport en région va être conduite sur la base des données mesurées lors des récents Championnats d’Europe de judo, conclus fin avril à Montpellier. Pilotée par LR SET (structure dirigée par Catherine Berger), elle permettra d’affiner la stratégie des clubs, mais aussi de leurs partenaires institutionnels et sportifs, dans le sens d’un investissement mieux ciblée.</section><section itemprop="articleBody">

Depuis le début des années 1970, les politiques sportives publiques ont joué un rôle moteur dans la structuration du système sportif français. Au fil du temps, l'État et les collectivités ont pris une place importante dans le développement des pratiques et le financement des évènements sportifs. Cette présence publique se vérifie lors de grands événements organisés en France (Coupe du monde de football en 1998, Coupe du monde de rugby en 2007) ou lors de grandes manifestations comme le Tour de France. Or le développement du sport professionnel a engendré de profonds bouleversements dans l'organisation et la gestion des clubs. De l'excellence sportive à la gestion d'un club pro, le challenge est grand ! Les responsables de clubs doivent avoir des compétences en gestion, management, ressources humaines, droit du sport, marketing, fiscalité et même... en organisation de spectacles sportifs.

Pourtant, si compétitivité sportive et économique sont intiment liées (en témoigne le nombre d'entreprises partenaires de clubs ou d'événement sportifs), nous n'avons pas ou peu d'estimation précise des retombées économiques des spectacles sportifs sur nos territoires. Aujourd'hui le nombre d'emplois est estimé à plus de 220 000 dans la filière, mais la seule donnée économique dont nous disposons réellement est la dépense nationale sportive qui s'élève en 2010 à 35,4 Mds € (dont près de 11 Mds € par les collectivités), soit 1,8% du PIB. (source stat-info MJS).

Absence de visibilité

Quelle est la contribution économique du sport sur le territoire ? L'évaluation des politiques publiques vaut aussi dans le domaine sportif. Quelques acteurs, dont le Centre de Droit et d'Économie du Sport de Limoges, ont ouvert la voie en réalisant diverses études, dont celle réalisée lors de la coupe du monde rugby en 2007. Plus récemment, en 2012, Ernst & Young a réalisé pour l'Union des clubs professionnels français un « Baromètre du foot pro » sur la saison 2010/2011. Mais les données restent éparses.

Dans ce contexte, en 2011, le Conseil régional a souhaité se démarquer et a initié une étude pour appréhender le poids économique des 83 manifestations sportives soutenues par la région en Languedoc Roussillon (dont le Critérium des Cévennes, le FISE, le Défi-Wind, ou encore la course d'endurance équestre de Florac). Les résultats laissent apparaitre que pour 1 euros investi par la collectivité régionale, 32 euros sont réinjectés sur le territoire, soit un impact de 42 millions d'euros dans le tissu économique régional..... Foot Pro

Sensible aux problématiques économiques de la filière, LR SET, partenaire du Conseil Régional, a souhaité poursuivre ce travail. Après avoir réalisé en 2013 une étude d'impact pour l'Open Sud de France et le MHR, nous mènerons une nouvelle étude d'impact économique lors des championnats d'Europe de judo qui se sont récemment déroulés à l'Arena, du 24 au 27 Avril 2014.

Une nouvelle vision stratégique

Ces études nous permettent d'analyser les retombées économiques en consommation, sorties, restauration, marchandising, nuitées, etc. dans le tissu économique régional. Pour les clubs, ces études permettent d'avoir des éléments d'analyse, une vision globale du rayonnement économique de leur activité et leur donne des éléments de négociations supplémentaires avec leurs partenaires. Pour les collectivités, elles sont un outil d'orientation stratégique nécessaire pour une meilleure prise en compte des manifestations sportives dans le développement du territoire. Elles peuvent permettre d'orienter les actions des politiques publiques en lien avec le poids économique généré par la filière sportive (par exemple, impulser une stratégie d'investissement pour des infrastructures). Des analyses coûts-bénéfices peuvent être des outils supplémentaires de décisions pour l'accueil par exemple de grandes manifestations sportives nécessitant des investissements importants à la charge des collectivités publiques.

</section>

ACCÈS MEMBRES