Accord stratégique de collaboration entre le CEA et OREKA SUD

mercredi 09 avril 2014

Le CEA et OREKA SUD annoncent la conclusion, le 31 mars 2014, d’un accord stratégique de collaboration sur l’application aux projets de démantèlement du CEA du logiciel DEMPLUS développé par OREKA SUD, et sur l’exploitation par cette start-up d’une salle immersive dédiée à la simulation de scénarii de chantiers de démantèlement, et implantée à Marcoule.

Accompagnée à ses débuts par la structure Innov'Up, lauréat du concours Coup de Pousse 2012 et soutenue par le fonds d'amorçage CREALIA, la société OREKA SUD nous parle de son accord stratégique de collaboration avec le CEA.

Le premier volet de cet accord porte sur le développement de l’application DEMPLUS for nuclear, logiciel pionnier en matière de simulation des opérations de démantèlement nucléaire.

La collaboration vise à enrichir DEMPLUS de nouvelles fonctionnalités et d’expertises, pour en faire l’une des références du secteur, pour le démantèlement comme pour la maintenance ou la rénovation d’installations nucléaires.
Le second volet porte sur l’exploitation, par OREKA SUD, de la salle immersive déployée par le CEA sur son site de Marcoule pour ses besoins de R&D.

Cet équipement de haute technologie est doté d’un système de simulation permettant d’évaluer la mise en oeuvre d’outillages complexes ou de robots dans les environnements contraints caractéristiques de certains chantiers de démantèlement nucléaire : locaux confinés ou peu accessibles de par la configuration des équipements ou de l’ambiance radiologique.


La simulation immersive autorise la validation de procédés et scénarii dans des conditions très proches de la réalité, en plongeant l’opérateur dans un environnement en 3 dimensions assorti de stimuli (retour d’effort, effets sonores, etc.). Le CEA, qui souhaite offrir ces capacités de simulation aux acteurs industriels du secteur, va s’appuyer sur OREKA SUD qui, au-delà de l’exploitation de cette salle, en assurera désormais la commercialisation des services et l’accompagnement des utilisateurs.


L’ambition portée par cet accord est de doter les industriels du secteur d’outils performants permettant d’anticiper les aléas et de maîtriser la complexité inhérents à certains chantiers d’assainissement-démantèlement. L’objectif final est d’en améliorer encore la sûreté, d’en réduire les coûts et les délais, et d’en limiter les déchets.


Loin de se limiter au secteur de l’assainissement-démantèlement nucléaire, une telle approche peut aisément s’appliquer à d’autres secteurs, tels que la déconstruction-dépollution de sites industriels de type SEVESO, la déconstruction navale ou ferroviaire. Elle peut aussi naturellement être déployée en écoconception de nouvelles usines ou nouveaux produits.
Cet accord renforce les liens entre le CEA et OREKA SUD après l’entrée en 2013 du CEA, via sa filiale CEA Investissement, au capital de cette start-up, et un premier accord de transfert de technologie assorti d’un programme de R&D sur 3 ans.
---------------
A l’occasion de la signature de cet accord, Luc ARDELLIER, Président d’OREKA SUD, a déclaré :

«OREKA SUD a pour ambition de développer une offre globale de simulation destinée à l’optimisation des projets nucléaire. Grâce à cet accord, cette offre va s’en trouver renforcée par l’intégration de l’expertise pointue du CEA au sein de DEMPLUS, logiciel déjà utilisé par des acteurs clés du secteur, et par les capacités exceptionnelles de la salle immersive. »


De son côté, Laurence PIKETTY, Directrice de l’assainissement et du démantèlement Nucléaire au CEA a déclaré :

« le CEA, à travers sa Direction de l’énergie nucléaire (DEN) entend renforcer le savoir-faire français en matière de simulation pour le démantèlement et la déconstruction, en particulier grâce à cet accord ».

Philippe GUIBERTEAU, Directeur du CEA Marcoule, a ajouté :

« cet accord s’inscrit dans le cadre de la montée en puissance du Pôle de Valorisation des Sites Industriels (PVSI) en cours de création et au sein duquel le CEA souhaite favoriser les partenariats de nature à renforcer la visibilité et l’efficacité de la R&D menée dans ses laboratoires ».

Contact presse CEA : Magali VACHER - Cédric GARNIER – T. 04 66 79 77 68 Contact presse OREKA Sud : Cécile TOPORENKO – T. 04 66 33 74 10

ACCÈS MEMBRES