Premiers Trophées « Les Femmes de l’économie » en ex-LR : les six lauréates

vendredi 25 novembre 2016

C’est dans l’auditorium du Musée Fabre à Montpellier que les premières lauréates des Trophées « Les Femmes de l’économie » en LR sont dévoilées le 18/11

Ainsi, sous le parrainage de Christine Fabresse, présidente du directoire de la Caisse d’Epargne du Languedoc-Roussillon, six lauréates d’Or sont récompensées pour leur parcours professionnel :
- Karine Pallandre, secrétaire générale du Groupe Quadran : Trophée Femme Dirigeante, remis par Figaro Classifieds).
- Cécile Gelly, DRH de CSP Bleu Libellule Objectif Coiffure : Trophée Femme RH, remis par Groupe Actual.
- Bénédicte Laurent, présidente de Namae Concept : Trophée Femme à l’International, remis par HEC Paris Executive Education.
- Florence Courtès, responsable communication & mécénat à l’Institut du Cancer de Montpellier : Trophée Femme Communicante, remis par La Lettre M.
- Roxanne Dardaine, dirigeante de Libwatt : Trophée Femme chef d’entreprise prometteuse, remis par Ecomnews et Campus Idrac Montpellier.
- Marlène Taurines, directrice de Sofi Groupe : Trophée Femme Chef d’Entreprise remis par la Caisse d’Épargne LR.

Ces lauréates concourent désormais pour la finale nationale des territoires qui se déroulera le 2/12 à Paris (Hôtel Potocki).

Culture et économie s'invitent aux Trophées

Cette remise de trophées a donné lieu à une conférence sur le thème de la culture et l'économie, en présence de Philippe Dessertine, professeur à la Sorbonne et membre du Haut Conseil des finances publiques, de Françoise Benhamou, économiste et professeur à Paris XIII (économie, culture et numérique) et de Michel Hilaire, directeur du musée. Le secteur de la culture représente 600.000 emplois directs et 400.000 emplois indirects en France. « Le Musée Fabre s'est doté d'une fondation d'entreprises qui compte 28 membres. Elle contribue à hauteur de 300 k€ qui s'ajoutent à la subvention de la métropole de 400 k€ », indique Michel Hilaire. Le musée emploie 60 salariés et ses expositions ont des retombées dans le secteur CHR local (café, hôtel, restaurant) en enregistrant 200.000 entrées pour l'expo Caravage ou encore 120.000 autres pour l'expo Frédéric Bazille. « À Bilbao, l'arrivée du musée Guggenheim a changé la Ville. Le PIB a augmenté de 60 % », complète Philippe Dessertine. L'intervention des subventions publiques restent conséquentes dans le secteur de la culture mais leur montant baisse. « Il faut dire que les collectivités locales dépensent plus en faveur de la culture que l'Etat... Le financement participatif est présent, c'est le mécénat des temps modernes », souligne Françoise Benhamou. De son côté, Philippe Dessertine pointe la nécessité de réinventer le modèle économique de la culture, les liens entre la culture et le tourisme, l'économie et la création,... « La création n'est plus totalement chez nous avec le retard de l'économie, contrairement à l'Allemagne », assure-t-il. « La culture et la création sont un baromètre de l'économie », renchérit Françoise Benhamou.

Les prix du jury

D’autres talents féminins se sont vus décernés de prix du jury dans diverses catégorie : Viviane Chabbert, DG adjoint du groupe MBV (catégorie Femme dirigeante), Isabelle Canovas, directrice des ressources humaines de l’Aéroport Béziers Cap d’Agde (catégorie Femme Ressources Humaines), Françoise Antech-Gazeau, présidente directrice générale de la Maison Antech, (catégorie Femme à l’International), Agnès Blazin-Lebacheley, chargée de communication  pour l’association Rire Clowns et Gwenaëlle  Guerlavais,  consultante  indépendante (catégorie  Femme Communicante), Christine Pugliesi, directrice de publication de la Vida Magazine (catégorie Femme Chef d’Entreprise Prometteuse) et Pascale Joussen-Vedrine, dirigeante des Rochers de Maguelone et Véronique Torrès, directrice d’Hop Toys (catégorie Femme Chef d’Entreprise).

Véronique Coll / coll@lalettrem.net

ACCÈS MEMBRES